Comment dégivrer un congélateur coffre ?

Que savoir sur un congélateur coffre?

S’il est évident que le congélateur fait partie des équipements indispensables dans un logement et au sein d’un local commercial, le choix se révèle parfois difficile. Effectivement, nous avons tendance à choisir celui qui correspond le mieux à notre budget et à nos besoins. Seulement, les propositions sont multiples. Congélateur armoire, congélateur encastrable, congélateur top, congélateur cube et congélateur coffre, ce sont les différents types de congélateurs mis à notre disposition. Bien qu’ils aient chacun leur point fort, nous allons nous focaliser sur le congélateur coffre ainsi que son entretien.
Fortement reconnu auprès des utilisateurs, tant les particuliers que les professionnels, le congélateur coffre est paré de nombreux avantages. Outre un espace de rangement plus volumineux, une consommation énergétique réduite et une installation facile, ce modèle s’ouvre par le dessus. Pratique et efficace, il compte parmi les favoris du moment. Toutefois, pour espérer un produit durable, encore faut-il correctement l’entretenir. Dans cet article nous vous parlons de la manière la plus adéquate pour dégivrer un congélateur coffre.

Le modèle le plus prisé du marché

Beko HS210520
Une marque référence en matière de conception d’appareils électroménagers, Beko nous présente un congélateur coffre à la pointe des tendances actuelles sur le marché. Tout aussi pratique qu’économique, le congélateur Beko HS210520 a su démarquer parmi ses larges éventails de concurrents. Mesurant 61 x 53,7 x 86 cm, ce congélateur coffre Beko pèse 27 kg à vide. À noter que de par de son design assez spécial et bien réfléchi, cet équipement est compact et convient parfaitement même dans un petit emplacement. En termes de capacité, nous notons que le congélateur affiche une contenance de 107 Litres. Il procure un rangement intérieur spacieux avec un panier consacré aux fruits et légumes ainsi qu’une étagère pour ranger efficacement les boîtes.
Pour en venir aux diverses options, nous citerons la faible consommation d’énergie. Comme étant un équipement de la classe énergétique A+, la consommation est faible. À savoir que la consommation énergétique annuelle est estimée à 177Kwh. Sinon, congélateur Beko HS210520 est également paré de la technologie Minfrost, ceci limite grandement la formation de glace.
Le seul petit nuage que nous retrouvons à dire pour ce congélateur coffre Beko est certainement sa capacité. Certes, le format est non encombrant, mais 107 litres est trop juste pour une famille nombreuse. Côté design, la marque Beko est restée dans la simplicité et la discrétion, l’aspect extérieur de congélateur Beko HS210520 aurait pu être amélioré.

Le fonctionnement d’un congélateur coffre

Bien que nous ayons mentionné précédemment que la durabilité d’un congélateur coffre passe avant tout par un entretien correct et d’une manière régulière, cette démarche n’est pas suffisante. Effectivement, une prise en charge quotidienne garantit le bon fonctionnement de l’appareil. Mais il convient également de maitriser l’utilisation du congélateur. Ceci vous aide à prévenir les pannes éventuelles, mais aussi à éviter certains gestes qui peuvent nuire à la pérennité d’un congélateur.
Comme étant un équipement indéniable pour les professionnels et les particuliers, de multiples congélateurs sont mis en vente sur le marché. Si ces équipements varient en fonction du modèle, de la marque et des options intégrées, le principe de congélation reste le même qu’il s’agisse d’un congélateur armoire, d’un congélateur cube, d’un congélateur top ou d’un congélateur coffre. Aussi, pour que vous puissiez jouir pleinement de votre matériel et procéder à des entretiens réglementaires, nous vous dévoilons les bases de fonctionnement d’un congélateur.

  • L’importance des différents composants d’un congélateur

    Dès que nous évoquons le terme congélation, le premier mot qui vient en tête de liste est le froid abondant. Ce froid permet de préserver les denrées alimentaires les plus longtemps possible. De même qu’il aide à maintenir l’apport nutritionnel des nourritures. Mais d’où vient le froid exactement et comment il se forme ? Comment faire pour réduire la formation de glace tout en gardant les aliments à une bonne température ? La congélation est à l’origine de nombreux questionnements.
    En vue de répondre efficacement à ces questions, il faut avant tout comprendre la composition d’un congélateur. Pour faire simple, un congélateur se compose de plusieurs éléments utiles pour son bon fonctionnement. Évidemment, ces éléments varient en fonction du modèle. Mais d’une manière générale, nous retrouvons un évaporateur qui est au cœur du circuit de refroidissement, un compresseur qui compresse le gaz provenant de l’évaporateur, sans oublier le condenseur et le détendeur qui se présentent sous forme de tuyau à l’intérieur de l’appareil. Outre ces pièces principales, nous constatons également la présence d’un thermostat, d’une résistance et des joints de porte. Il est possible que d’autres éléments viennent en renfort, le surplus dépend du type de congélateur.

  • Le principe de congélation en lui-même

    Parce que ces éléments dépendent les uns aux autres, il nous sera à présent plus facile de décrire le principe de congélation. Le processus commence par l’absorption de chaleur via l’intérieur de l’appareil et des denrées en vue de créer de la vapeur. Ensuite vient l’étape de la compression qui va permettre une montée en température des gaz. Ces gaz circuleront par la suite dans le condenseur et se conforment à une phase de nettoyage. En d’autres termes, les gaz retournent en état liquide dépourvu des saletés amassées durant le processus. Finalement, la température du liquide baisse soudainement, ce qui procure le froid agréable pour les aliments.
    Maintenant que nous maitrisons le principe de fonctionnement d’un congélateur coffre, entrons dans le vif de l’entretien du matériel. Sans plus attendre parlons des astuces pour dégivrer un congélateur coffre. À noter que le type de froid peut influer sur la fréquence de dégivrage. En effet, si le congélateur coffre est équipé de la technologie no frost, il est exempt de givre. Plus besoin d’avoir recours à un déglaçage.

Comment dégivrer un congélateur coffre ?

Hormis le fait que le dégivrage aide à préserver un congélateur coffre viable le plus longtemps possible, ce geste influe tout autant sur la consommation énergétique. Le matériel est peut être comprise dans la classe énergétique A+. Néanmoins, un déglaçage de manière régulière assure une dépense énergétique moindre.
Alors que pour certains usagers, le dégivrage est une tâche fastidieuse, nous vous donnons quelques astuces simples et efficaces. Pour bien dégivrer un congélateur coffre, bien évidemment, il faut commencer par le vider. Si la qualité de glace est moindre, le processus ne sera pas long. Il vous suffira de vaporiser de l’eau bouillante sur les givres et passez un coup d’éponge. La glace fond peu à peu, à vous de débarrasser les restes de pellicules ou de saletés accumulées au fond ou sur les joints de la porte.
Dans le cas contraire, si le givre est important, il vous faudra 15 à 20 minutes pour venir à bout des glaces. Commencez par déposer de l’eau bouillante dans une casserole sur un dessus de plat dans le bas du congélateur. Fermez bien la porte du congélateur coffre et vérifiez la fonte de temps en temps. Une fois que toute la glace s’en est allée, place à la dernière étape de nettoyage avec de l’éponge.